Chance unique de maintenir l’Europe sans OGM

Belgique — Le 25 octobre, le commissaire européen de l’environnement Stavros Dimas, s’est opposé aux géants de l’agrobusiness en refusant l’autorisation de mise en culture de deux variétés de maïs génétiquement modifié (BT11 et BT 1507), brandissant le principe de précaution. Cette prise de position courageuse est une première pour un commissaire européen. Mais les industries chimiques qui font la promotion de ces semences génétiquement modifiées ont des alliés puissants. Il est à craindre que cette décision historique ne soit annulée lors de la prochaine réunion de la Commission européenne début Novembre. Un soutien massif du public est nécessaire pour que la Commission européenne fasse passer la santé des citoyens avant les intérêts commerciaux de deux industries chimiques. Il s’agit là d’une chance unique de repousser la vague OGM en Europe.

Cliquez ici pour soutenir cet appel

Source: Greenpeace

Publicités

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s