Ecobook

ASUS vient de présenter son tout dernier ordinateur portable, l’EcoBook. Un ordinateur dont la particularité est sa coque tout en Bambou et dont la fabrication générale utilise des techniques plus écologiques (dans la limite de ce qu’on peut appeler « écologique » pour la fabrication de produits électroniques). L’utilisation du Bambou pour la coque permet d’une part d’avoir un ordinateur « unique » suivant la veine du bois et personnalisable (par gravure laser), mais au niveau écologique ; cela permet surtout d’utiliser en lieu et place du plastique habituel un matériau naturel robuste, abondant, à croissance rapide et complètement bio-dégradable. Pour ce qui est de la robustesse de la machine, ASUS affirme que cet ordinateur est le premier a avoir accompli avec succès un voyage en haut de l’everest au-dessus de la crête de Qomolangma ( c’est vrai, il faut reconnaître que le premier critère d’achat d’un ordinateur portable est bien celui-ci « Bonjour, cet ordinateur a-t-il résisté au sommet de l’everest ? » !). Il est de plus équipé des toutes dernières innovations technologiques (Processeur faible consommation, écran 11.1″, connexions sans fils….).
Alors, loin d’être l’ordinateur Vert qu’on aimerait bien voir un jour, celui-ci nous a plus par son aspect esthétique et par les efforts que commencent à réaliser les gros fabricants d’électronique pour rendre le process de fabrication moins polluant. La fabrication des composants électroniques est encore très polluante et très consommatrice d’énergie mais qui pourrait s’en passer dorénavant face à l’explosion de l’informatique dans notre monde ?
Pas forcément révolutionnaire comme produit mais intéressant et dans la bonne voie pour avoir des produits un peu plus « eco-friendly » et « eco-sexy »….moi qui suis fan de la marque à la pomme, à quand l’iMac en bois ?

Source: ASUSTek Computers

Lien

Publicités

Une réponse à “Ecobook

  1. Pour info, la marque à la pomme est très mal classée environnementalement parlant… par exemple le tout dernier Iphone est très mal conçu car sa batterie est fixée à la coque: elle ne pourra pas être traitée spécifiquement en fin de vie… cf. l’étude de greenpeace http://www.greenpeace.org/raw/content/france/press/reports/guide-pour-une-high-tech-responsable-avril-2007.pdf

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s